GA1A0378.JPG

Évaluation & Recherche

Jeunes Leaders des Relations Saines inclut un volet de recherche interventionnelle, destiné à fournir à l’Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC) des données scientifiques fiable et tangible, qui ont pour but d’évaluer les comportements, attitudes et croyances suite à l’implantation de notre programme dans les classes de 9e et 10e année.

Aperçu des résultats de l'an passé :

Infographique 2021-22.png

Une approche scientifique

Quels sont les résultats attendus du programme ?

Les jeunes participant au programme :

  • acquièrent de nouvelles connaissances et compétences relatives aux relations saines

  • démontrent des changements d’attitude et de comportement concernant les relations saines

  • améliorent la qualité de leurs relations interpersonnelles, et des relations de celles et ceux qui les entourent

Le programme JLRS a pour objectif ultime de diminuer la prévalence de la violence dans les relations interpersonnelles dans les quatre écoles impliquées.

 

Une démarche scientifique et participative

Pour réaliser le volet recherche, le programme JLRS collabore avec le cabinet Reicherts & Associates. Ce cabinet est spécialisé en recherche interventionnelle ainsi qu’en prévention de la violence basée sur le genre. 

Réseau-Femmes et Reichert & Associates ont reçu l’approbation du Comité d’éthique de la recherche de l’Agence de la santé publique du Canada pour mener cette recherche. L’approbation inclut tous les instruments de recherche (les sondages, guides de discussions), le processus de consentement pour tous les activités et les méthodes de recherche. Nous avons également reçu l’approbation du Conseil Scolaire Francophone (CSF) de mener cette recherche.

Le processus de recherche

Quatre écoles du CSF ont été sélectionnées pour être impliquées dans la recherche. Le processus est le suivant:

  • Évaluation «Avant» et «Après» le programme pour chaque jeune, pour évaluer par comparaison, les connaissances et aptitudes acquises

  • Évaluation du bien-être de l’élève durant les ateliers

  • Groupe de discussions avec les élèves participants, les Jeunes Leaders, Reicherts & Associates et l’équipe JLRS 

  • Regroupement régional annuel pour permettre aux jeunes impliqués d’évaluer le programme et de l’adapter au mieux à leurs besoins spécifiques et la réalité de chaque école

Consentement et Confidentialité

Avant le début des ateliers, les parents/tuteur.trices reçoivent une lettre de consentement dans laquelle y est indiqué une description du programme et son volet recherche, ainsi qu’une explication de comment l’identité de l’élève est protégé. Le consentement pour le volet recherche du programme est un consentement implicite, cela veut dire que le consentement est présumé à moins d’être retiré par le parents/tuteur.trices. Pour retirer l’élève du volet recherche, il faut communiquer avec l’enseignant qui par la suite avisera l’équipe JLRS. Il est important à noter que puisque le programme JLRS répond aux critères du Ministère de l'Éducation, il est seulement possible de retirer l’élève de la recherche et non du programme. Même si le consentement est implicite, avant chaque sondage, les élèves sont avisés qu’iels ne sont jamais obligés de participer à la recherche.

Pour ce qui est de la confidentialité, les jeunes seront identifiés par un numéro d’identification. Au début de chaque sondage, les élèves sont demandés une série de questions qui, en combinaison, forment leur numéro d’identification. Aucun nom ou autre information permettant d'identifier les jeunes ne sera divulgué dans l’analyse de données pour la recherche. Tous les sondages électroniques sont complétés à travers Simple Survey (une plateforme d’enquête canadienne).