GA1A0194.JPG

À Propos

Créer des relations saines aujourd'hui pour plus d'égalité demain

Jeunes Leaders des Relations Saines (JLRS) est un programme qui vise à promouvoir les relations saines et prévenir la violence dans les relations interpersonnelles chez les jeunes francophones en Colombie-Britannique.
 

Un programme destiné aux jeunes francophones de la C.-B.

Le programme JLRS prend la forme d’ateliers de 55 minutes, offerts pendant les heures de cours de santé et/ou de carrière dans les classes de 9ème et de 10ème années, et portant sur les questions fondamentales sur :

  • l’estime de soi

  • la relation aux autres

  • l’orientation sexuelle et l’identité de genre

  • les stéréotypes

  • le sexisme

  • l'identification et de la prévention des comportements abusifs et violents

GA1A8827.JPG
Jules-Verne.png
Gabrielle-Roy.png
Pionniers.png
Au-Coeur-de-l'île.png

Le programme JLRS est implanté dans quatre établissements du Conseil Scolaire Francophone :

  • École Gabrielle-Roy

  • École Secondaire Jules-Verne

  • École Au-Coeur-de-l'Île

  • École des Pionniers

Les ateliers sont en accord avec les objectifs d’apprentissage du Ministère de l’Éducation de Colombie-Britannique.

C’est également le seul programme de relations saines développé entièrement en français et servant une population francophone en milieu minoritaire.

Les ateliers JLRS
Les classes de 10ème année recevront 10 ateliers dispensés par nos intervenantes jeunesse.
Les classes de 9ème année recevront 8 ateliers animés par des Jeunes Leaders.

Un programme pour les jeunes, par les jeunes

Le programme est, en partie, géré et créé par les jeunes concernés, ce qui leur permet de développer un contenu d’ateliers spécifique, adapté à leur communauté, leur culture et leurs besoins.

Les Jeunes Leaders jouent un rôle essentiel dans l’élaboration et l’évaluation du contenu du programme.

Un Jeune Leader est un.e jeune bénévole, de 11ème ou 12ème année, formé à animer, en binôme et selon une approche pair-éducateur, des ateliers auprès des 9ème années. Pour devenir Jeune Leader, le jeune doit avoir lui-même participé aux ateliers destinés aux 10ème années, dispensés par les animatrices et animateurs du programme.

Pourquoi mettre ce programme en place dans les écoles ?

C’est en général à l’adolescence que commencent les relations intimes et affectives. Si ces premières expériences sont souvent positives, les abus et la violence entre partenaires sont malheureusement plus fréquents qu’on ne le pense : abus émotionnels, psychologiques, physiques, sexuels, etc. Une violence dont les adolescents issus de différentes minorités sexuelles sont par ailleurs souvent les premières victimes.

La violence en chiffres

La violence basée sur le genre au Canada en quelques chiffres :

  • 67% des Canadiennes et Canadiens disent connaître une femme ayant déjà été victime de violence physique ou sexuelle.

  • 58% des jeunes en couple ont vécu au moins une forme de violence psychologique ou sexuelle au cours de la dernière année. (Source : La violence dans les relations amoureuses – PAJ – 2015)

  • En 2019, 118 femmes et filles (officiellement) ont perdu la vie sous les coups de partenaires, ex-partenaires, ou membres de la famille. (Source : Féminicide au Canada – 2019)

La prévention de cette violence est aujourd’hui fondamentale, pour aider les jeunes générations à se construire dans un environnement bienveillant, propice à l’épanouissement personnel, social et intime, et au développement d’une société plus égalitaire et bénéfique à tous. C’est l’objectif du programme Jeunes Leaders des Relations Saines (JLRS).

Avec le financement de
2.png