Après L'Animation

Tu viens de terminer l’animation de ton atelier, félicitations !! Les sujets que l’on discute dans nos ateliers peuvent être lourds donc c’est important de prendre soin de toi après ! Voici des conseils de «self-care» à essayer pour bien vivre l'après de ton expérience d’animation :
  • Debrief avec ton intervenant.e jeunesse ou conseiller.ère :
    Iels sont là pour t'aider à discuter de tes sentiments et passer à travers tout ce qui s'est passé dans ton atelier. Le bon, le mauvais, les inquiétudes, rien n'est hors limite à discuter !

  • Prends du recul :
    As-tu aimé l'atelier ? Avais-tu des choses que tu crois que tu pourrais améliorer pour la prochaine fois ? As-tu adopté des techniques de l'atelier précédent ? Prendre du recul veut dire faire une réflexion interne de comment tu te sens face à ton animation. Il y a toujours des points sur lesquels on peut s'améliorer.

  • Énumère tes points forts :
    Animer est un grand défi et tu as réussi ! Prends le temps de te féliciter. Il y a sûrement plusieurs points forts de ton atelier et il est important de t'en rappeler.

  • Fait quelque chose d'amusant :
    Les sujets peuvent être lourds, alors trouve quelque chose que tu peux faire pour t'amuser et te changer les idées, sois directement après ton atelier ou après l'école.

Les sujets discutés t'ont-ils marqués ?

Il est possible que les sujets discutés ou les questions posées t'aient marqué d'une certaine manière. Nous sommes là pour toi et nous ne voulons surtout pas que tu garde ses sentiments à l'intérieur. Identifie tes personnes de confiance et discute avec eux de ce qui t'as marqué de ces sujets. Ces personnes peuvent être un.e intervenant.e jeunesse, un.e conseiller.ère, un parent ou tuteur légal, un.e enseignant.e, un.e ami.e, etc.

Tu peux aussi communiquer avec ces ressources pour en parler d'avantage :
Jeunesse J'écoute : 686868 (textos) ou 1 (800) 668-6868 (appeler sans frais)
VictimLink BC : 1 (800) 563-0808

Identifie et respecte tes limites

Oui, tout comme on discute dans les ateliers, connaître ses propres limites est important pour toi aussi. Si tu ne te sens pas à l'aise d'animer un sujet, une question t'a rendu inconfortable, un élève t'a manqué de respect ou tu n'aimerais plus être animateur, nous voulons le savoir. Le but du programme JL est que tu aies une bonne expérience et ceci peut être difficile si tu sens que tes limites ne sont pas respectées. On respectera toujours les limites que tu mets en place. Pour toutes inquiétudes, questions ou commentaires discute avec ton intervenant.e jeunesse et ensemble, nous pourrons arriver à une solution.

Et si un jeune se confie à toi ?

En animant les ateliers, tu vas créer un lien de confiance avec les jeunes. Il est donc possible qu'un jeune décide de se confier à toi sur des sujets discutés Voici des trucs pour faciliter la conversation lorsqu'un jeune se confie :

  • Écoutez attentivement : Écoutez sans porter de jugement. Soyez présent pour ellui et écoutez ce qu'iel vous dit.

  • Restez calme : Il est important d'essayer de rester calme et posé - peu importe ce que le.la jeune vous dit. Essayez de garder l'esprit ouvert.

  • Mettez les en contact avec un.e intervenant.e jeunesse ou conseiller.ère de l'école.

  • Dites leurs que vous devez passer le message à l'intervenant.e jeunesse ou conseillère pour qu'iels puissent les aider davantage.

Tu soupçonnes qu'un jeune vie des difficultés face aux sujets de l'atelier...

Si tu doutes qu'un jeune vit des difficultés, tu as la responsabilité de le mentionner soit à un.e intervenant.e jeunesse JLRS ou le.la conseiller.ère de ton école. Il est important de le mentionner pour que les bonnes personnes puissent faire un suivi auprès de la personne concernée. Discute avec l'équipe JLRS de tes inquiétudes et l'équipe s'occupera de faire le suivi auprès de l'élève. L'équipe garde toujours la confidentialité lorsqu'elle discute avec l'élève et ne dévoile pas d'où vient cette information.