Illustration de jeunes gens
Jeunes
Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux et mon bien-être

Les réseaux sociaux font aujourd’hui partie de notre quotidien : ils sont partout, tout le temps à portée de main, et impactent de façon considérable, et parfois inconsciente, nos relations et notre humeur.

Réseaux sociaux : les pour, les contre

Connais-tu le phénomène de FOMO ? Fear Of Missing Out, autrement dit la peur constante de manquer quelque chose, une nouvelle importante, une tendance, etc. qui se traduit souvent par une dépendance de plus en plus grande aux réseaux sociaux.
On ne peut pas s’empêcher d’aller consulter Instagram, Facebook, Snapchat ou TikTok dix, vingt, cent fois par jour.

Et s’il se passait quelque chose d’important et que tu étais le/la seul/e à ne pas être au courant ?

Les médias sociaux ont bien sûr de nombreux avantages, mais ils ont aussi des impacts négatifs sur notre vie, dont nous n’avons pas toujours conscience.

Les +

  • Créer, maintenir et renforcer des relations
  • Avoir un soutien émotionnel, renforcer l’esprit communautaire
  • Avoir un espace d’expression personnelle
  • Accéder à des informations pertinentes et aux expériences des autres sur des sujets qui nous intéressent

Les -

  • Éprouver de l’anxiété, du stress, de l’angoisse
  • Peu ou mal dormir la nuit, et manquer d’énergie physique et intellectuelle en journée
  • Souffrir du regard des autres, avoir une image corporelle négative
  • Subir des actes de cyber-intimidation ou de harcèlement

Le savais-tu ?

L’étude menée en ligne par la Royal Society for Public Health (RSPH) a interrogé 1,479 personnes âgées de 14 à 24 ans pour évaluer la santé et le bien-être des utilisateurs en fonction de critères tels que l’anxiété, la dépression, la solitude, l’intimidation, l’image corporelle et la FOMO. Selon les résultats, Instagram avait le score le plus bas de toutes les plateformes des réseaux sociaux pour la santé mentale des jeunes adultes.

Comment mieux utiliser les réseaux sociaux

Change ton algorithme !

Toutes les plateformes de réseaux sociaux utilisent des algorithmes, constamment remis à jour, qui déterminent le contenu que tu vois en premier, les profils ou les pages qui te sont suggérés, etc. Ces algorithmes se basent sur une multitude de critères et d’informations, par exemple les comptes que tu follows, ce que tu postes, ce que tu aimes, les sites que tu consultes sur Internet, etc.

Si les publications que tu as l’habitude de voir sur tes réseaux sociaux sociaux te dépriment, t’angoissent, ou sont sources de stress et de mal-être, tu peux tromper les algorithmes en changeant tes habitudes.  Tu peux par exemple commencer à suivre des comptes qui célèbrent le « body positive », la beauté sous toutes ses formes, la différence, le bien-être et l’humour !

Voici quelques exemples :

Une femme est sur les réseaux sociaux

Sois toi-même

Sur les réseaux sociaux, on a l’impression que tout le monde est plus beau, vit des expériences plus incroyables, et a une vie plus excitante que la nôtre. Mais c’est faux ! C’est surtout parce qu’on a tendance à n’y montrer que les choses qui nous mettent en valeur, quitte à déformer, voire inventer une réalité. Se montrer tel que l’on est, avec ses hauts et ses bas, nous rend plus honnête, plus vrai/e et finalement plus intéressant/e. Ce sont aussi nos imperfections et nos défauts qui nous rendent uniques.

Analyse avant de publier

Tout n’a pas sa place sur les réseaux sociaux. Avant de publier ou de partager quelque chose en ligne, prends le temps de réfléchir et de te poser les questions suivantes :

Qui peut lire ce que tu publies ?

+

Comment ta publication pourrait-elle être interprétée ?

+

Ta publication implique-t-elle d’autres personnes ?

+

Relations amoureuses en ligne : prudence !

Il peut arriver de rencontrer virtuellement quelqu’un sur les réseaux sociaux avec qui ça matche. Si les belles histoires d’amour nées sur Internet existent, il faut toutefois rester très prudent : il arrive que la personne avec qui l’on entretient cette relation virtuelle ne soit pas véritablement qui elle prétend être.

C’est pourquoi, lorsque tu rencontres finalement en vrai, quelqu’un rencontré en ligne, n’oublie pas de prendre quelques mesures de sécurité :

Harcèlement en ligne : comment le reconnaître ? Comment réagir ?

Qu’est-ce que le harcèlement en ligne ?

Le harcèlement en ligne (ou cyber-harcèlement) peut prendre plusieurs formes, notamment :

Au Canada, il est ainsi interdit :

  • De communiquer de façon répétée, même indirectement, avec une personne ou une de ses connaissances d’une manière qui a pour effet de lui faire raisonnablement craindre pour sa sécurité
  • De se comporter d’une manière menaçante à l’égard d’une personne ou d’un membre de sa famille, d’une manière qui a pour effet de lui faire raisonnablement craindre pour sa sécurité ou celle d’une de ses connaissances.

Par exemple :  menacer de causer la mort ou des lésions corporelles à quelqu’un ; menacer de brûler, détruire ou endommager les biens d’une personne ; tuer, empoisonner ou blesser un animal, qui est la propriété de quelqu’un, dans le but de lui faire du mal.

Le harcèlement en ligne doit être pris très au sérieux : ce n’est pas « juste une blague » et les conséquences pour la victime peuvent être dramatiques.

Comment réagir face au harcèlement en ligne ?

Tu es témoin d’un acte de harcèlement en ligne

+

Tu es victime d'harcèlement en ligne

+

Comment faire retirer une photo ou une vidéo d’Internet ?

Il peut arriver que des photos ou des vidéos de toi se retrouvent sur Internet sans ta permission.

Pour que ces images soient retirées au plus vite, en particulier si elles te présentent dans une situation intime ou à caractère sexuel, il existe des procédures et des mesures concrètes pour reprendre un peu le contrôle de la situation.

Écris ta question anonyme :

Merci, votre message à bien été reçu !
Oops! On dirait qu'il y a un petit problème...
Chat icon